Elles sont apparues en Italie au dénouement du XIIIème siècle, mais on ne sait pas qui les a imagina.

Avant cette période et pendant l’Antiquité, on conseillait juste l’usage de pommades et de collyres pour écarter les troubles de la vision.

Il reste a mettre la lumière sur un doute, en effet il serai possible que la chine les aient utilisés avant ces dates, mais il n’existe aucune preuve, pas même les récits de Marco Polo.
jusqu’au moment où Gutemberg créa l’imprimerie, c’était surtout les moines qui utilisaient les lunettes pour qu’ils puissent recopier les manu scripts.

La demande importante de lunettes est due a l’explosion de la production de livres.

Tout commença avec un objet, que les anglais appelait ‘spectacle’, il s’agissait d’un seul verre que l’on mettait devant un œil.

Avec le temps la monture a changé, elle est composé de la face(deux cercles et le pont), et de deux branches.

Posées sur les oreilles, assurant l’équilibre de la lunette, les branches terminent de composer la lunette.

De multiples matériaux forment la monture de la lunette (aciers, corne, écailles …).

Avec le temps, les lunettes ont su se diversifiés et permettent de sortir sans avoir à craindre les rayons du soleil avec à adoption de verres teintés.

Au commencement d’une paire de lunette, on distingue différentes phases dans sa fabrication.

Avec des représentation d’un designer, est forgée la monture, en acétate qui est une fibre issue de la cellulose ou en métal.

Ensuite, en fonction des verres que l’on a besoin, il ne reste plu qu’à les adapter sur la monture.

Il existe deux sortes de ces verres, les verres minéraux dit classiques ou des verres organiques, constitué de matières plastiques ou polymères.

Leur achat se trouve dans le secteur du paramédical, chez un opticien.
Aujourd’hui, les lunettes ont un emploi double, elles corrigent les problèmes de vue et sont devenu des accessoires de mode.

Les créateurs comme Ive st Laurent, Dior, Chanel, confirment se phénomène en faisant eux aussi des montures de lunette.