Survol livrets d’épargne

Ils représentent des comptes bancaires d’épargne particuliers au sein des établissements bancaires. Ces derniers sont rémunérés. Il existe deux essentiellement: les livrets d’épargne soumis à la législation française et les livrets d’épargne non soumis à la législation française.

En savoir plus sur les placements d’épargne réglementés

Les placements d’épargne réglementés sont par la législation française. Ils possèdent un proportion d’intérêt établit par l’Etat. On peut citer :
– Le livret A, est le livret couramment possédé par les français. Ce n’est rien d’autre qu’un compte de type épargne pour lequel le proportion d’intérêtest 2,25 % avec un plafond 15.300 euros.

  • Le LEP est la plus avantageuse des livrets d’épargne réglementés. Son proportion d’intérêt est à 2,75 % depuis le 1er août 2011.
  • Le LDD, est un livret qui a succédé au Codevi. Son proportion d’intérêt est 2,25 %, avec un maximum de versement de 6 000 euros.
  • Le Livret Jeune ou LJ, c’est le livret d’épargne pour des individu qui ont l’age de 12 à 25 ans. Ayant un plafond de 1.600 €, il a un proportion d’intérêtqui est par défaut situé parmi le proportion d’intérêt du Livret A et celui du LEP.
  • Le CEL dispose d’un proportion d’intérêt plus bas que celui du livret A, avec un plafond de 15.300 €. On ne peut pas l’avoir avec un Plan Epargne Logement (cliquez ici pour en savoir plus), son cumul avec le PEL au sein de deux établissements bancaires qui ne sont pas les mêmes est interdit.

Si vous recherchez des informations sur le Livret Développement Durable : www.livret-developpement-durable.net.

Catégories de livrets d’épargne

Les placements épargne non par la législation française sont dépendantes de chaque institution bancaire. Chacune en offre par rapport à ses conditions et en fixe le proportion d’intérêt ainsi que les minimum et plafond. Ces derniers sont soumis à imposition. On peut citer :

  • Les Livrets de partage sont des comptes ayant des gains sont distribués parmi des collectivités. Ils profitent de des avantages fiscalement parlant.
  • Les Livrets Enfants à l’endroit des jeunes, dans nombre des cas, âgé de moins de 12 ans.
  • Les Livrets supplémentaires sont liées à un livret d’épargne réglementé.

En bref, pour choisir un livret d’épargne, il vous sera conseiller de consulter cet article qui compare les livrets d’épargne.